Évènements

RETOUR SUR LE COLLOQUE INTERNATIONAL EAU, DÉCHETS ET DÉVELOPPEMENT DURABLE (E3D)

LOMÉ, 7-11 MARS 2016

 

Du 7 au 11 mars 2016 s’est tenu à Lomé -Togo la 5ème édition du Colloque international Eau, Déchets et Développement Durable ou E3D (http://www.e3d-lome.tg.refer.org/). Ce Colloque est le fruit d’une collaboration entre l’Association Innovation et Technologie de Sfax (Tunisie), les écoles des mines d’Alès et de Saint Etienne (France), l’Université Senghor d’Alexandrie (Égypte) et les Universités de Lomé et de Kara (Togo).

Le Programme Économie Verte en Afrique (http://www.programme-eva.org/), abrégé par l’acronyme P-EVA, y a marqué le coup par sa présence avec trois de ses partenaires, à savoir : l’Institut de la Francophonie pour le développement durable ou IFDD (http://www.ifdd.francophonie.org/), l’Université Senghor d’Alexandrie (http://www.usenghor-francophonie.org/) et le Centre International des Technologies de l'Environnement de Tunis ou CITET (http://www.citet.nat.tn/). C’était une occasion pour ce dernier de présenter durant la conférence plénière du jeudi 10 mars 2016 l’approche accompagnement pour « l’entreprenariat vert » qu’il a initié en 2015 et qui deviendra certainement une action majeure dans les orientations futures du Programme  Économie Verte en Afrique. Le thème de cette conférence a été « L’entreprenariat vert,  au  cœur  d’une prospérité en Afrique ».

Durant ce Colloque, des chercheurs scientifiques et des  industriels provenant des trois continents (l’Afrique, l’Europe et l’Amérique) sont intervenus successivement pour présenter des résultats de recherche ou des pratiques concrètes dans les domaines de l’eau, de l’énergie, des déchets et du développement durable. Ont, ainsi, eu lieu durant les 5 jours de cette manifestation internationale 7 conférences plénières ainsi que plusieurs communications parallèles.

Ces dernières ont été réparties en trois ateliers selon les thématiques prédéfinies: (1) déchets, (2) eau et (3) énergie et développement durable. Pour cela, les jeunes intervenants ont été notés et évalués selon cinq critères : (1) la pertinence du sujet, (2) la clarté de la présentation PowerPoint, (3) la présentation orale, (4) les réponses aux questions du public et (5) les perspectives de la recherche.

L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) a également invité deux jeunes organisations Québécoises à ce Colloque afin qu’elles puissent y présenter leurs initiatives. Il s’agit de Oneka Tecnologies - la nouvelle source d’eau potable (www.onekawater.com/) ainsi que de Ouishare (http://ouishare.net/fr), projet Open source et fabrication collaborative.

Durant la cérémonie de clôture du Colloque, les trois meilleures communications par atelier ayant un impact sur l’environnement ont été récompensées. Un prix spécial pour la meilleure communication féminine a également été offert. La remise des prix a été effectuée par l’Organisation internationale de la Francophonie, une activité qui est entrée dans le cadre de la célébration de la Quinzaine de la Francophonie.

Les organisateurs ont également annoncé lors de cette cérémonie de clôture que la prochaine édition du Colloque se tiendra à Hammamet – Tunisie en 2018 après que le pays concerné se soit proposé.

Promotion de l’entreprenariat vert dans l’espace francophone

Participation de l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable, ainsi que 6 jeunes entrepreneurs et chercheurs africains au Salon des Technologies Environnementales de Québec (TEQ)

 

Le 15 et 16 mars 2016 s’est tenue au Centre des Congrès de Québec la 11ème édition du Salon des Technologies Environnementales de Québec (TEQ), qui a pour la première fois été ouverte aux participants francophones. A cette occasion, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) a tenu à inviter 6 jeunes entrepreneurs et chercheurs africains triés sur le volet, pour participer au Salon des TEQ et à d’autres activités mises en place par les partenaires.

Le séjour des participants a débuté par une formation en communication d’une demi-journée dans l’objectif de leur livrer les outils leur permettant de promouvoir efficacement leurs projets. Les jeunes entrepreneurs et chercheurs ont ensuite eu l’opportunité de lier de solides contacts avec les entreprises et exposants présents au Salon des TEQ.

Crédit photo : Réseau Environnement

Leur séjour au Québec a également été l’occasion de rencontrer des représentants du Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie (MRIF). Les échanges productifs ont permis au MRIF de mieux appréhender le point de vue des jeunes entrepreneurs et leurs attentes en termes d’accompagnement de leur projet. Cet échange enrichissant c’est ensuite poursuivi par un moment de convivialité autour d’un cocktail où les participants ont pu poursuivre la discussion et enrichir leur réseau.

Crédit photo : Réseau Environnement

Leur séjour s’est achevé par la visite du Centre de Recherche Industrielle de Québec (CRIQ), organisée par le Ministère de l’Économie de la Science et de l’Innovation du Québec. Les jeunes chercheurs et entrepreneurs ont découvert les équipements hautement technologiques utilisés par le centre et ont eu la chance de présenter leur projet devant les experts et scientifiques du CRIQ.

Crédit photo : Centre de Recherche Industrielle de Québec

Journée Internationale de la Francophonie 

« Le pouvoir des mots »

 

A l’occasion de la Journée Internationale de la Francophonie, placée cette année sur le thème « le pouvoir des mots », l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD) a profité de sa présence au Salon des TEQ pour commémorer cette journée avec un moment d’expression libre.

Crédit photo : Réseau Environnement

Cette session ouverte permettait à tous les participants, dont 6 jeunes entrepreneurs et chercheurs africains invités au Salon des TEQ, de débattre autour des mots les plus pertinents pour la réussite d’un projet d’économie verte.

Cette activité de réflexion et de divertissement, animée par l’équipe du programme de Maîtrise des Outils de Gestion de l’Environnement pour le Développement (MOGED) de l’IFDD, visait à renforcer les capacités des participants en leur démontrant que les mots ont un pouvoir pour la réussite d’un projet, tant au niveau de la planification que de la sollicitation de partenariat.

À la suite de cette activité, jugée instructive et efficace par les participants, les jeunes entrepreneurs ont parcouru le salon des TEQ dans le but de rencontrer de futurs collaborateurs potentiels.

Message
x

Vous avez oublié votre mot de passe ?

Entrez votre courriel dans le champ ci-dessous et nous vous enverrons un rappel de votre mot de passe.

Envoyer